univers jeunesse

Le forum des jeunes est une communauté dédié aux jeunes de tout âge. Elle permet de discuter sur différents sujets entre jeunes.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 TECHNIQUES DE STERILISATION

Aller en bas 
AuteurMessage
BIG-BOSS
Admin
BIG-BOSS

Messages : 189
Points : 71794
Date d'inscription : 21/08/2009
Age : 31
Localisation : là ou je devrai êtres !

TECHNIQUES DE STERILISATION Empty
MessageSujet: TECHNIQUES DE STERILISATION   TECHNIQUES DE STERILISATION I_icon_minitimeVen 4 Déc - 17:50

A/ Stérilisation par la chaleur :


I / Chaleur sèche ( oxydation des protéines ):




◦chauffage direct :



- Effectuer trois ou quatre passages lents des objets à stériliser dans la flamme bleue du bec Bunsen afin de détruire à sa surface toute matière organique
- A utiliser pour les objets en verre ( pipettes, baguettes de verre...), pour certains objets en métal (anse , pince), ne convient pas pour le plastique, les objets tranchants, les instruments de chirurgie délicats ...






◦stérilisateurs à air chaud ( fours Pasteur, Poupinel, de type Jouan ) :



- Emballer le matériel dans du papier aluminium, les récipients et tubes à col doivent être bouchés avec du coton cardé
- Les spores et germes sont détruits en chaleur sèche, par un chauffage de : 4 heures à 140 °C ; 2 heures 30 à 160°C ; 30 min à 180°C
- A utiliser pour la verrerie, porcelaine et instruments métalliques ( indispensable pour les parties des objets qui ne peuvent pas être atteintes par la flamme )
- Ne convient pas pour les objets en matière plastique ou caoutchouc ou objets délicats.


II / Chaleur humide ( dénaturation des protéines ) :




◦autoclavage ( méthode de stérilisation la plus efficace )



- Dans une atmosphère de vapeur d'eau exempte d'air, toutes les bactéries y compris les spores sont tuées en 20 min à 121°C. Pour un volume donné, la température est fonction de la pression ; on obtient la température requise de 120°C, très supérieure à la température normale d'ébullition de l'eau, en chauffant en surpression, c'est à dire en vase clos. L'appareil utilisé est l'autoclave.
- La préparation du matériel se fait selon l'indication du fournisseur de l'autoclave, à savoir de façon générale que la verrerie sera bouchée au coton et recouvert de papier aluminium, les récipients contenant un milieu de culture seront remplis aux 3/4, les instruments métalliques sont déposés sur un plateau de boites spéciales contenant une solution de carbonate de soude à 2% contre la rouille ...
- Ne convient pas pour les produits liquides délicats ( milieux albumineux, lait, gélatine ... )
- A utiliser pour les milieux de culture, matériel en caoutchouc, la verrerie, les instruments de prélèvement et la stérilisation du matériel après son utilisation.






◦ébullition



- Un chauffage de 30 minutes à 100°C par ébullition ou un maintien dans la vapeur d'eau bouillante suffit à détruire toutes les formes végétatives. Dans ces conditions les spores ne sont pas détruites : on peut améliorer à ce moment là l'efficacité de l'ébullition en ajoutant à l'eau des solutions salines concentrées ( augmentation du point d'ébullition ) ou en prolongeant le chauffage.
- A utiliser pour la stérilisation des produits liquides délicats : milieux albumineux, lait, gélatine, solutions concentrées de glucides, ...


III / Pasteurisation et tyndallisation :







◦pasteurisation



- Conservation des produits naturels pendant un temps limité, ne détruit que les formes végétatives mais pas les spores.
- Le liquide est porté rapidement à 90°C pendant 30s, par exemple,puis on le refroidit brusquement à 10°C.
- Conservation des produits alimentaires






◦tyndallisation



- Chauffage à 70°-100°C à plusieurs reprises ( 1 heure tous les jours pendant 3 jours ) dans un bain marie thermostaté.
- Utilisation très limitée aux substances thermolabiles non filtrables (émulsion de jaune d'oeuf, vaccins), préparation de milieux à base de sérum ou de jaune d'oeuf.
B/ Stérilisation par filtration:
Plusieurs types de filtration existe :
- les bougies de type Chamberland : tubes à fond arrondi dont les parois sont poreuses, en porcelaine. la dimension de ces pores varie de quelques µm au 1/10 ème de µm.
- disques : disques en verre fritté de porosité de 150 à 1 µm.
- membranes : membranes plastiques minces comportant des millions de pores par cm2 dont la taille, très uniforme, varie de 8 à 0.01 µm et occupant environ 80% du volume du filtre.En bactériologie, on utilise surtout les filtres de 47 mm de diamètre dont les pores 0.45 µm de diamètre retiennent à peu près tous les microorganismes en dehors des virus.
Stériliser des liquides altérables par la chaleur : sérums, solutions hydrolysables, solutions glucidiques, vitamines ...
C/ Action des agents chimiques :
L'emploi d'agents chimiques vise la destruction d'espèces bactériennes déterminées au sein d'une flore poly-microbienne.


I / Antiseptiques

- Tuent les cellules vivantes, microorganismes et autres. Leur action est quasi instantannée. Ils agissent à l'intérieur de l'organisme ou à sa surface : teinture d'iode, mercryl laurylé, permanganate de potassium, eau oxygénée ...
- Utilisation locale chez les êtres vivants, au niveau des plaies et des muqueuses


II / Désinfectants

- Empêche les contaminations humaines et animales


- vapeurs ( formol, gaz sulfureux, oxyde d'éthylène )
- liquides ( phénols, sulfate de cuivre, de fer, eau de Javel, permangante de potassium )
- solide ( chaux vive )

- Utiliser pour tous les milieux extérieurs à l'Homme : eau, air, sol ( objets inanimés, désinfection du matériel plastique utilisé en microbiologie )


III / Antibiotiques

Substances d'origine naturelle ou obtenues par synthèse chimique.


On distingue :

- les antibiotiques bactériostatiques qui stoppent la multiplication des bactéries sans les détruire
- les antibiotiques bactéricides qui tuent les bactéries
Utilisation in vivo.
D/ Action des radiations :
- C'est la lumière U.V qui est le plus souvent utilisée ( lampes germicides ou stérilampes ) : stérilisation des surfaces et de l'air ambiant, dans des locaux ou des hottes, servant aux manipulations en atmosphère stérile ( hottes à flux laminaire ).
- Utilisation en virologie, cultures cellulaires, préparation et conditionnement des produits pharmaceutiques, ensemencements bactériens, préparation de milieux. L'irradiation précède et suit la manipulation.
- Les rayons X ou y sont utilisés pour la conservation de certains produits alimentaires.
Revenir en haut Aller en bas
 
TECHNIQUES DE STERILISATION
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
univers jeunesse :: ESPACE ETUDES :: BIOLOGIE :: Deuxieme année :: LES TP-
Sauter vers: